Email : courriel@men-dpes.org

Flash info

Avis aux Affectés de l'Etat : : Tout affecté de l'Etat non inscrit en ligne à la date du 15 Janvier sera considéré en situation de renonciation à ce statut.   ***    Fin des inscriptions en ligne 2022-2023 : : Les inscriptions en ligne 2022-2023 prendront définitivement fin le 15 janvier 2023 à minuit.   ***    Travail en IEPP : 205 751 eleves de cm2 sont prepositionnés dans le fichier eleve 22-23 sans aucune action de confirmation de candidature ni de transfert vers la DECO. Toutes les IEPP sont concernées. Ce point transmis à l'Inspection Générale.   ***    IMMA CM 2022-2023 : Le traitement DESPS des candidats au CEPE se fait uniquement sur AGCP. || Toute demande antérieure doit être reprise dans les DI.   ***    A propos des matricules commençant par une lettre : : Les élèves dont les matricules commencent par une lettre sont des sans extraits de naissance depuis le CM2. Il leurs sont attribués ces identifiants pour permettre aux etablissements de les distinguer et exiger des parents la fourniture de leurs extraits avant la fin de la classe de 5eme. Au-delà de cette classe, aucune action d'actualisation ne sera possible avec ces identifiants.   ***    Dernière Info : : 1. Les CE/DE sont invités à procéder à l'actualisation des élèves déjà pré-inscrits. 2. Les Directeurs d'école sont par ailleurs invités à faire la remontées des DFA au primaire.   ***   
PROJET ÉCOLES NUMERIQUES D'EXCELLENCE AFRICAINE

PROJET ÉCOLES NUMERIQUES D’EXCELLENCE AFRICAINE (ENEA) :
FORMATION DES ENSEIGNANTS STEM AU WEBQUEST

Les formations des enseignants du projet Ecoles Numériques d’Excellence Africaine (ENEA) se sont achevées au CNMS à Cocody. Ces formations marquent le démarrage effectif du module 2 du cycle 2, celui de l’Approfondissement des Connaissances. Ainsi dans le cadre de la collaboration entre l’ONG internationale GESCI (Global eSchool and Communities Initiative) et le Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, ce sont au total 245 acteurs du système éducatif ivoirien qui ont pris part aux 02 ateliers programmés à cet effet.

Le premier atelier s’est déroulé du 04 au 05 octobre et le 12 novembre 2019 à Yamoussoukro ; il visait les enseignants des 05 établissements ENEA de cette direction régionale de l’éducation nationale. Quant au second atelier, il s’est tenu aux dates suivantes du 07 au 10 octobre 2019 et du 07 au 12 novembre 2019 à Abidjan avec pour cible les enseignants des 15 établissements ENEA de cette région.

Depuis son démarrage en 2016, le lancement de chaque module du projet ENEA commence d’abord par la formation des 20 Coordonnateurs Scolaires Basés dans l’établissement (SBC), suivie de celle des 200 enseignants STEM (Science, Technology, English, and Mathematics) de l’initiative.

Il est bien de noter que la session de formation du module 2 du cycle 2 a connu des innovations majeures pour accroître l’implication de la partie ivoirienne du projet. En effet, pour la première fois, des inspecteurs généraux de l’éducation nationale (IGEN), des responsables d’antennes pédagogiques de la formation continue (APFC) ainsi que des proviseurs et présidents de COGES des établissements ENEA ont assisté à la formation des enseignants. Cette approche a permis à Madame Sylvie TANFLOTIEN, représentante pays et coordonnatrice de GESCI en Côte d’Ivoire, de montrer à ses invités spéciaux une vue d’ensemble du contenu pédagogique auquel les enseignants sont exposés.

Aussi bien à Yamoussoukro qu’Abidjan, les participants aux ateliers ont eu le plaisir d’être initiés à l’utilisation deWebquest dans une classe STEM. De plus, cet outil sera utilisé dans une nouvelle approche pédagogique qu’est l’apprentissage par projet. Deux nouveautés auxquelles devront se frotter les enseignants tout le long du module 2.

Dans la pratique, les apprenants du moment ont été emmené avec succès à élaborer et présenter un plan de leçon conforme aux normes du Webquest en servant des ressources numériques mises à leur disposition sur la plateforme dédiée au projet ENEA. Le curriculum du projet est une adaptation du « ICT in Education Framework » de l’UNESCO. Il a pour but de former les écoles africaines à l’excellence par la voie du numérique. Piloté par GESCI, il a premièrement été implanté au Kenya et en Tanzanie. La Côte d’Ivoire est donc le premier pays francophone à l’expérimenter. L’ONG entend ainsi aider les gouvernements dans leurs efforts de promotion et de développement socio-économique, à travers l’intégration réussie et généralisée des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) à l’école.